par: Terry Goodkind

Le Résumé du lecteur

Cette série est belle, riche, elle raconte l’ histoire passionnante et très prenante de Richard.

Richard Cypher est guide forestier en Terre d’Ouest où il vit paisiblement. Un jour, alors qu’il se ballade dans sa chère forêt de Hartland, il croise une jeune femme en magnifique robe blanche qui se fait poursuivre par quatre hommes armés jusqu’aux dents. Il lui montre le chemin pour les semer mais ça n’a pas l’air de marcher. Une confrontation s’impose et ils arrivent miraculeusement à venir à bout de ces brutes. Elle paraît connaître son vieil ami Zedd. Qui est donc cette femme qui a l’air de cacher de lourds secrets? Depuis sa venue, la forêt est en danger et de mystérieuses créatures rôdent…  

L’Avis du lecteur  

Cette saga m’a beaucoup apporté en montrant un coté philosophique à la fantasy et au bagarres. Comme la Légende de Drizzt, elle montre beaucoup les valeurs du monde transmises par les leçons du sorcier. Elle nous montre que la vie vaut la peine d’être vécue pleinement. Bref, c’est une histoire magnifique, pleine de vie, d’où je sors grandi.

Le premier tome est sorti en 1994 en englais, la série se termine en 2014. L’épée de vérité est son premier livre. Ne vous laissez pas impressionner par les 15000 pages car vous ne pourrez pas vous arrêter! 

La « Citation »

La vie, c’est l’avenir, pas le passé. Le passé peut nous enseigner comment agir, nous réconforter grâce au souvenir d’êtres chers et nous fournir de solides fondations quand nous construisons le futur. Mais seul l’avenir est vivant ! Se réfugier dans le passé revient à épouser la mort. Pour que la vie soit une expérience exaltante, chaque jour doit être nouveau et inédit. En tant qu’êtres pensants, nous devons recourir à notre intellect pour faire nos choix. Pas nous référer aveuglément à ce qui est révolu.

L’Epée de Vérité

L’auteur, le fanart et le livre

+Plus+

Un passage qui m’a plu! (Sur les quelque 100 000 milliards de passages qui m’ont plu!) Pour vous faire découvrir le style de l’auteur.

Le bien et le mal pur n’existent pas chez les êtres humains. Les meilleurs d’entre nous ont des pensées perverses et font des choses condamnables. Inversement, il y a un peu de vertu dans la pire vermine ! Un ennemi ne fait pas le mal parce que ça l’amuse. Pour lui, il y a toujours une justification à ses actes. Mon chat mange des souris. Est-il maléfique pour autant ? Ce n’est pas mon avis, ni celui du matou, mais je parie que les souris ne partagent pas cette opinion. Tous les meurtriers pensent que leur victime méritait la mort…

Ainsi qu’un autre fanart:

(Par: grooch)

Je ne mentionnerait que les trois premiers livres:

T1: La Première Leçon du sorcierT2: La Pierre des larmesT3: Le Sang de la déchirure

Copyright de la page:
Image mise en avant: Wreckluse
Fanart: Celesta15
Le livre: Amazon
L'auteur: www.terrygoodkind.com